Un point s’impose

Autres - Point 1

Dernièrement, j’ai pas mal tricoté. A vrai dire, quasiment tous les jours, matin et soir, sans trop me poser de question. Mes projets ont avancés, de nouveaux ont été commencés, certains ont été oubliés, d’autres complètement « à côté« … A force de voir passer des to-do-list ou des bilans mensuels sur Instagram (non non non, je ne suis pas accro), il était temps pour moi d’en faire de même : je reprends donc le chemin de mon blog, légèrement mis de côté récemment (tout est relatif hein, mais ces dernières semaines, j’ai eu du temps…), pour vous faire part de mon point projet.

Et pour faire un point sur ses projets, quoi de mieux que le joli cahier offert dans le 1er numéro de Flow ? ;)

Autres - Point 2

J’ai longuement hésité avant de commencer ce point sur mes projets, plusieurs mois à vrai dire, car j’avais laissé de côté les fameuses listes que l’on fait pour s’organiser. En fait, ces listes justement, m’ont posé des problèmes il y a peu, et comme pour tout, trop de listes tuent l’utilité d’en faire. Je ne m’y retrouvais plus et n’arrivais jamais à retirer des choses de mes listes, je ne faisais que les reporter, les annuler, ou ajouter de nouvelles tâches… ça devenait dément, du coup, j’ai arrêté.

Mais maintenant, les listes me manquent ! Car elles permettent quand même de voir où on en est. Donc décidée, je me suis lancée : mes projets en cours, en prévision, ceux à annuler… et j’ai ratissé un peu large, pas seulement tricot même si c’est majoritaire !

Voir la photo ci-dessous pour le détail, normalement, c’est lisible ;)

Autres - Point 3

Même si je le savais déjà, noter noir sur blanc les choses m’a permis de mieux me rendre compte et de me rendre à l’évidence : j’ai trop de projets en cours, et surtout trop de projets que je ne porterai jamais.

Ce qui nous amène ici : j’avais repéré les Wearability Project (découvert par hasard, via Eléonore Klein, la créatrice des patrons Deer&Doe, je pense) et Wardrobe Architect (découvert par hasard, via le blog de Fille d’hiver) qui fleurissent sur différents blogs et comptes Insta, et à défaut de faire beaucoup de couture (un jour, j’arriverais à me coudre quelque chose…), je me suis donc essayée à l’exercice avec mes tricots. Et là, c’est l’horreur !!! Je me rends compte que je ne porte jamais de châles/chèches triangulaires, jamais ! J’en ai bien un ou deux qui trainent mais justement, je ne les mets pas ! Il me faut donc arrêter de tricoter des trendy pour moi, et retirer de ma to-do-list tous les jolis châles triangulaires snif !!!

Et forcément, il y a des exceptions. J’ai bien envie de me garder un petit trendy pour la gloire (j’en ai fait 4 quand même…) : par exemple, mon 1er du nom ci-dessous ;) Par contre, je pense offrir les autres, dont 2 sont déjà « casés » (j’en parlerai peut-être plus tard) !

T27 - Trendy1 10

L’autre exception est ce très grand châle triangulaire fait au crochet il y a plus de 30 ans (!). Alors, je ne suis pas fan des franges ni de la couleur dorée à la base, mais je trouve cet ouvrage néanmoins très joli. Ma grand-mère me l’a donné il y a peu, et je n’avais pas le cœur à refuser de lui faire plaisir. En tout cas, comme j’ai souvent froid au dos quand je suis à la maison, ce grand châle fait très bien l’affaire avec un petit thé et un tricot. Je l’ai lavé pour le « rafraichir », et légèrement bloqué (surtout pour ne pas emmêler les franges finalement), et le voilà comme neuf ! Merci mamy ;)

Autres - Point 5

Pour revenir à nos moutons, je n’ai donc pas besoin de 50 châles triangulaires pour me tenir chaud à la maison. J’ai donc pris la décision de défaire 2 de mes projets tricot, qui pour une raison qui leur est propre, n’avancent plus.

Le 1er projet que j’annule, est mon châle Soir d’été, que j’ai commencé il y a bien longtemps maintenant. La 1ère raison est sa forme, ensuite sa couleur (je ne porte pas grand chose qui s’accordera à ce orange), puis la matière 100% acrylique, et enfin, le fait que ce châle était à l’origine un test. J’ai ensuite eu d’autres projets et je n’ai jamais continué celui-là. Je ne pensais pas le terminer, et le tout prenait la poussière dans un coin de mon bureau. Depuis, j’ai avancé et progressé, et je ne voyais plus l’utilité de faire un « châle-test-pas cher » ! Projet annulé sans regret.

Autres - Point 6

Mon 2e projet annulé, est un grand châle de Drops Design, le White Swan. J’avais craqué sur ce modèle pour sa bordure (sinon, beaucoup de point mousse). Sauf que toute la partie en mousse terminée, je me suis rendue compte que j’avais mal calculé la laine de mon stock, et qu’il me manquait une voire deux pelotes pour pouvoir terminer !! « C’est ballot » diront certains, « quel boulet » diront d’autres ; en tout cas, c’est bien tout ce que j’ai pensé à ce moment là… J’ai quand même failli racheter 2 pelotes supplémentaires (j’ai trouvé le même bain chez la Pelothèque), mais finalement, en pleine réflexion tricotesque, je me suis dit qu’il était mieux de tout défaire et réutiliser la laine pour autre chose, que finir et « gâcher » l’ouvrage. Projet un peu plus dur à annuler car très récent.

Autres - Point 7

D’autre part, j’ai un projet en cours d’hésitation (ça ne se dit sûrement pas hihihi) ! Il s’agit d’un projet couture, ma cape Lindsey de BURDA. Alors, déjà j’ai mis beaucoup de temps avant de commencer à couper le patron, puis plusieurs mois pour coudre presque tout… J’ai quand même fait les poches passepoilées (youpi!!), la parmenture, la doublure, le col (non monté). Le hic a été au moment de l’assemblage de tout ça : je vous passe les détails mais en gros, je me suis trompée sur les marges de couture !! Certaines étaient à 1cm, et d’autres à 1.5… moi j’ai fait un mix de tout ça, et du coup l’assemblage n’était plus possible en l’état. Alors, oui le projet est récupérable mais il faut découdre une grosse partie pour décaler certaines des marges, oui à part ça le projet est viable (enfin, il a l’air), et non j’ai plus envie de me prendre la tête dessus… En fait, je suis beaucoup plus tricot que couture depuis quelques temps, mais c’est parce que le tricot me détend (bon, je ne dis pas que parfois j’ai quelques prises de tête, mais c’est pour ça que j’ai plusieurs projets :D ), alors que la couture avait tendance à me mettre la pression, et je pouvais plus supporter ça. Je ne perds pas espoir de me coudre des choses, mais plus tard, d’abord je me réconcilie avec mon stress :)

Autres - Point 8

C9 - Cape BURDA Lindsey 0

Sinon, j’ai aussi listé mes lectures, mais là c’était plus pour prioriser qu’autre chose, car j’aime les livres, et il y en a beaucoup que j’aimerais lire ou relire ! Une petite priorisation suffit donc, juste pour ne pas trop s’égarer ;)

Finalement, tout ça m’a permis de faire un peu de tri dans ma tête, dans mes projets Ravelry, dans ma bibliothèque Ravelry (je suis passée de 6 pages à 2… drastique le tri!), dans mes futurs achats … :D D’ailleurs, concernant les achats, je tiens bon ! Je ne fais pas de no-buy (ça serait trop radical ahahah), mais j’essaie d’acheter plus « raisonné« , et franchement, c’est vraiment pas facile car la tentation est partout !

Pour terminer, sans transition et avec un peu de retard, un joli brin de muguet pour ce mois de Mai qui commence sous la pluie et la grisaille :)

Autres - Point 4

Il y a longtemps je faisais des listes pour tout, surtout pour le boulot, puis à la maison… C’était devenu infernal et démotivant, du coup j’avais arrêté.

***

Et chez vous, comment organisez-vous vos en-cours ?

Des conseils pour ne pas se noyer dans ses listes ?

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

One comment on “Un point s’impose


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>