Category Archives: Tricot

Tricot ¤ Le dernier châle de Noël : Châtelet

T53 - Chatelet 5

Après plusieurs semaines mois d’absence sur le blog, le tricot fait son grand retour avec un objet fini – FO pour les intimes. Il s’agit du châle Châtelet que j’ai terminé et offert en février, et qui était en fait un cadeau pour Noël 2015 !

Le modèle est un joli châle – écharpe créé par Cléonis, que j’ai acheté sur Ravelry. Au départ, j’ai voulu le tricoter en laine DK mais le début ne me plaisait pas tellement, je trouvais mon Châtelet trop « raide » et pas hyper doux… Personnellement, ça ne m’aurait pas dérangé plus que ça étant donné que la laine choisie au départ est la Shilasdair que j’ai utilisée pour tricoter mon châle Open Sky, mais comme c’était pour offrir, je voulais de la « vraie » douceur :)

Du coup, j’ai changé mon fusil d’épaule, et j’ai opté pour une version en laine fingering. J’ai acheté de la Cascade Yarns Heritage Silk chez « Laine et Tricot », et je ne suis pas déçue par mon choix : la laine est vraiment douce au toucher, la soie ne donne pas un effet trop brillant, et le châle a plus de drapé qu’avec ma Shilasdair. Pour le coloris, j’ai choisi du bleu marine, car ma belle-mère pour qui ce Châtelet était destiné porte pas mal de bleu… et c’était une erreur ! :D En fait, elle a préféré échanger avec le Kiekko que j’avais tricoté pour ma belle-soeur, donc petite erreur de casting mais le principal c’est que chacune y trouve son compte ;)

T53 - Chatelet 1

Pour revenir au châle Châtelet, j’avoue que j’ai eu du mal à me lancer et que j’ai recommencé plusieurs fois le début. Le rendu de mon tricot ne me convenait pas et j’ai dû défaire plusieurs fois pour changer de taille d’aiguilles… D’autre part, je n’étais pas du tout habituée à ce genre de construction et j’ai été un peu déstabilisée. Mais une fois le « mode opératoire » acquis et bien en tête, l’apparition des lignes se fait comme par magie, et j’ai beaucoup aimé tricoter ce modèle :) Cependant, il faut être honnête, ça ne m’a pas empêché de faire une ou deux boulettes mais je n’avais pas le courage de défaire pour recommencer une énième fois… Je ferais mieux la prochaine fois :P

T53 - Chatelet 2

Pour la petite info matériel, j’ai utilisé des Knit pro Symfonie, circulaires, interchangeables, avec un câble de 60 cm ( = longueur totale, aiguilles comprises) et en 3.5 mm.

Je vous épargne ma photo affreuse de « fin de projet non bloqué », mais croyez-moi (ou non) sur parole, le blocage a vraiment amélioré le rendu ! J’ai eu peur de devoir trouver autre chose comme cadeau tellement je trouvais mon Châtelet difforme :D Mais comme le prouvent les photos qui suivent, je le trouve plutôt sympa ce châle, et assez grand :)

T53 - Chatelet 3

T53 - Chatelet 4

T53 - Chatelet 5

***

Connaissiez-vous ce modèle et cette créatrice ?

Offrez-vous des cadeaux tricotés à vos proches ?

Le café-tricot rennais

On parle de Café-Tricot car les tricoteuses et le tricoteur rennais se réunissent chaque 1er mardi du mois dans un café (au Cortina actuellement)… enfin, je suppose car il n’y a pas que des cafés de consommés ;)

Depuis le début de cette année, j’ai décidé de sortir de mon anonymat tricotesque, et d’aller voir ce qu’il se passait au café-tricot de Rennes, et depuis, je n’ai loupé aucun rendez-vous ! Ce n’était pas évident pour moi (comme beaucoup d’entre vous certainement) d’y aller seule, se confronter à l’effet groupe déjà en place, et surtout, rencontrer des inconnus… Oui mais voilà, à Rennes, on a des podcasteuses (Battement de Kershawi et Fabgege) et des IGeuse auxquelles je suis abonnée et qui ont également décidé de venir à ce fameux café-tricot !

J’y ai donc rencontré des tricoteuses de tout âge, et un homme ! Les petites nouvelles dont je faisais partie se sont vite intégrées finalement, et l’ambiance est vraiment sympa :) On y échange beaucoup, on papote beaucoup, et on tricote quand même un peu ;)

Pour info, il existe un blog (https://cafeaperotricothe.wordpress.com/) et un groupe sur Ravelry, « A l’Ouest » où vous pouvez retrouver toutes les infos. Prochain rendez-vous en Septembre.

Dernièrement, nous avons aussi eu la visite d’une podcasteuse en vadrouille, alias Mélodie ou Mel Crochet63 :D Nous avons donc eu des évènement supplémentaires à notre agenda, et c’était vraiment super de se rencontrer :)

Voici quelques photos, et je vous promets, on tricote vraiment… :D

Autres - cafetricot 1

Autres - cafetricot 2

Autres - cafetricot 3

Autres - cafetricot 4

Autres - cafetricot 5

Tricot ¤ Mon Open Sky

T55 - OpenSky 5

J’ai beaucoup de projets en attente sur ma « liste tricot », mais lorsque Laura, du blog Utilisatrice42,  a demandé de l’aide pour choisir un modèle afin de mettre en valeur sa jolie laine, j’ai craqué pour son choix : le châle Open Sky d’Andrea Mowry (modèle payant).

Pour la laine, j’ai utilisé de la Shilasdair Luxury DK qui, comme son nom l’indique, est une laine DK, alors que le patron préconise de la laine aran (un peu plus épaisse si vous ne connaissez pas). Ça ne me posait pas de problème particulier car l’Open Sky semblait être plutôt grand (mesures finales théoriques = 178 x 63 cm) ; au pire, il serait un peu moins grand.

T55 - OpenSky 1

Pour se motiver, Laura a organisé un « KAL Open Sky » (ouvert du 28/12/2015 au 13/02/2016, infos dans le groupe Ravelry “Pour l’amour du fil et des podcasts). Évidemment, j’y ai participé ;) Elle présente les versions de toutes les participantes (et oui, pas d’homme !) sur son blog et dans son 5e épisode de podcast.

Pour tricoter ce modèle, j’ai utilisé des aiguilles circulaires en 5.0 mm (Knit pro Symfonie), et un grand câble de 150 cm (= longueur totale aiguilles+câble) : le châle monte donc assez vite, et les changements de section permettent de ne pas s’ennuyer.

T55 - OpenSky 2

Je n’ai pas trouvé la laine particulièrement agréable à tricoter, pas super douce, mais finalement, une fois portée ça ne me gêne pas. D’autre part, lorsque j’ai tricoté ce bleu, mes mains aussi étaient bleues et c’est la première fois qu’une laine me déteint autant sur les doigts… Je m’attendais donc à ce que la couleur dégorge au moment de faire tremper le châle.

J’ai testé de le plonger dans l’eau pour voir, et ça a été quasi immédiat ! L’eau était toute colorée :D Finalement j’ai fait mon blocage en ajoutant un peu de vinaigre blanc dans mon lavabo (pas de dosage, j’ai versé au pif :P ), et c’est magique : aucun dégorgement, eau limpide !

Environ 2 semaines plus tard, j’avais un nouveau châle, et comme toujours, le blocage révèle vraiment un ouvrage qui contient un motif ajouré. Pour ne rien gâcher, mon Open Sky est finalement plus grand que prévu : dimensions finales = 193 x 55 cm.

T55 - OpenSky 3

Et le voilà porté :)

T55 - OpenSky 4

***

Connaissiez-vous ce modèle, sa créatrice ?

Avez-vous participé à ce KAL ?

Et la Shilasdair, vous connaissiez cette marque ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ;)

Tricot ¤ Kiekko de printemps

T54 - Kiekko 6

Aller, je continue sur ma lancée de rattrapage « blog et cadeaux » avec Kiekko, un joli modèle de Bérangère Caillau, alias L’île aux Fils (ou Lilofil sur les réseaux). Ce modèle de shawlette (= un petit châle pour qui ne connaîtrait pas) ne consomme qu’un seul écheveau de laine, donc il est super pour les achats compulsifs d’écheveau solitaire !

Mon choix a été assez rapide en fait, j’avais ce châle dans mes favoris Ravelry depuis un moment, il ne manquait plus que l’occasion et la laine. Et la bonne laine, je l’ai rapportée du CSF en Novembre dernier ; il s’agit d’un écheveau de (Vi)laines, base Malouines & Soie, coloris « Songer au printemps Japonais« , un joli rose pâle qui m’a tout de suite plu car il rappelle évidemment les jolies fleurs de cerisier (vous le savez déjà, je suis une Japan addict comme on dit :P ). En bref, c’est beau, c’est doux, c’est brillant (« irisé » serait plus juste) et c’est rose ♥

T54 - Kiekko 1

Le modèle Kiekko est disponible sur Ravelry, il est payant, et les explications sont en Français et en Anglais, sous forme de diagramme et écrites (personnellement, je suis de préférence les explications écrites des patrons, quand il y a le choix). J’ai trouvé les instructions claires et je n’ai rencontré aucun problème pour réaliser le châle. C’était mon tricot addictif du soir car il montait tout seul !

T54 - Kiekko 2

Je l’ai terminé en moins de 2 semaines :)

Et tel que vous le voyez ci-dessous, il a besoin d’un bon bain :D

T54 - Kiekko 3

Comme toujours, la magie du blocage a opéré : le motif de la dentelle est vraiment révélé ♥

T54 - Kiekko 4

T54 - Kiekko 5

Mon projet sur Ravelry.

A l’origine, c’était un cadeau pour ma belle-sœur, mais il a atterri autour du cou de ma belle-mère :D

Elles ont fait du troc, je vous en reparlerai ;)

***

Connaissiez-vous ce modèle ?

Offrez-vous des cadeaux tricotés à vos proches ?

Tricot ¤ Marlène

T51 - Marlene 5

En 2015, j’avais décidé de m’y prendre tôt pour pouvoir offrir des cadeaux faits main pour les fêtes de fin d’année, mais comme pour mes articles de blog, j’ai eu un peu de retard pour certains … mais je vous en reparlerai plus tard car ça n’a pas été le cas ici, pour Marlène :)

A la fin de l’automne, je me suis rendue compte que je n’avais pas grand chose de prêt pour mes cadeaux de Noël tricotés, et donc, j’ai cherché des modèles que je pouvais réaliser rapidement, et en même temps, qui me permettrait de déstocker un peu de laine (!!).

Je suis tombée sur Marlène (j’ai vu passer pas mal de photos sur Instagram), qui est un grand col avec un motif dentelle (on peut faire 2 tours). Le modèle est payant et disponible sur Ravelry. Le modèle est de By Simone et est sorti en Mai 2015.

La laine préconisée est de la lace tricotée en double, ou de la fingering (un peu moins d’1 écheveau), tricoté en simple. J’ai trouvé  un écheveau solitaire dans mon stock, acheté il y a un moment sur Etsy, que j’ai tricoté avec des aiguilles circulaires KnitPro Symphonie (bois coloré) 4.0 mm.

Il s’agit de la Fyberspates Vivacious 4 ply, coloris Peacock, qui est de la laine 100% merino superwash, c’est-à-dire qui peut passer dans la machine à laver, 40°C en cycle laine selon les instructions. Personnellement, quand je lave mes objets laineux en machine, je mets plutôt à 30°C ou à froid, en cycle laine.

T51 - Marlene 1

T51 - Marlene 2

Le motif de dentelle se retient bien, et le projet monte assez vite. La seule « difficulté » (qui n’en est pas vraiment une) réside dans le montage des mailles (plus de 250!) qui nécessite un peu de concentration, notamment pour fermer le tricot en rond, sans que les mailles ne vrillent ;)

T51 - Marlene 3

Et voici Marlène avant son bain, car oui, j’ai oublié de prendre des photos après (le boulet…) !!

T51 - Marlene 4

Pour bien le mettre en forme, je l’ai fait sécher à plat mais j’ai eu un peu de mal à faire quelque chose de régulier :D Pour finaliser le col, j’ai donc tenté le repassage vapeur (avec une patte-mouille) pour bien « aplatir » la dentelle.

Je suis contente que mon cadeau ait plu à sa destinataire (à l’origine, je devais offrir mon French Cancan, mais comme vous le savez déjà, je l’ai gardé :P ), et le hasard a fait que ma laine était pile poil dans ses couleurs !

***

Avez-vous également tricoté ce modèle ?

Connaissiez-vous cette marque de laine ?

Tricot ¤ Mon Morning in Engelberg

T47 - Morning in Engelberg 3

Pour moi, 2015 a été l’année du pull côté tricot. J’ai réalisé mon 1er pull au printemps (logique), le Il Grande Favorito* d’Isabell Kraemer; puis j’ai enchaîné sur un 2e pull (!!), le Mailin sweater* (toujours d’Isabell Kraemer), que j’ai terminé à la fin de l’été (encore logique!); et enfin, je me suis laissée tentée par le Morning in Engelberg* de Nadia Crétin-Léchenne à l’automne. J’ai ‘profité’ qu’un KAL soit organisé pour me motiver, mais le modèle était vraiment très sympa à faire.

*Ces 3 modèles sont disponibles sur Ravelry, en Français et en Anglais, et sont payants.

Le KAL a été proposé via Instagram (retrouvez les projets des participant[e]s ici : #KALMorninginEngelberg / retrouvez les détails du KAL dans le groupe Ravelry Les KAL des tricopines) et débutait le 15 septembre. En élève bien appliquée, j’ai monté les mailles de mon pull ce jour là, j’avais déjà fait les échantillons (mousse et jersey, en 5.0 mm) avant :P

Mais un seul KAL ne me suffisait pas (…) !! J’ai vu que mon projet s’inscrivait aussi dans le thème de 2 autres « défis tricots« ! J’ai donc participé au défi de la saison chez Annie alias Tricot-Jasette, où il fallait tricoter un projet pendant l’automne (tous les détails dans son groupe le défi de la saison : tricot-confodébut 01/09/2015 – fin le 31/12/2015); j’ai aussi pris part au #KALnouveau organisé par Moïra alias Les Aiguilles du Nord (fin le 31/10/2015), où il fallait faire un tricot avec une (ou plusieurs) nouvelle(s) technique(s), les « Wrap&Turn » et les « German Short Rows » pour les rangs raccourcis dans mon cas, mais je vous en parle plus loin.

Revenons au Morning in Engelberg.

Je ne voulais pas trop m’aventurer dans l’inconnu concernant le choix de la laine et j’ai donc utilisé celle préconisée par la créatrice. J’étais contente de son choix car ça faisait un moment que je regardais les laines De Rerum Natura, mais sans avoir encore commandé. Chose faite, j’ai choisi de la Gilliatt couleur « sel », coloris naturel issu de toisons blanches (et j’ai aussi pris de la Gilliat coloris « poivre et sel » et « plume de paon » pour faire un gilet Monte Rosa… :D ). Au niveau taille, j’ai opté pour la taille M, sauf pour les « longueurs » (= corps et manches) où j’ai choisi de suivre les mesures de la taille S car je suis petite (1m59).

T47 - Morning in Engelberg 1

Le début des explications sont simples à suivre et on voit rapidement le début du pull se former. Cependant, arrivée au début des emmanchures (en jersey), j’ai eu un soucis :( Le patron propose de faire les rangs raccourcis avec la méthode des « Wrap&turn » mais comme c’était la 1ère fois que je faisais cette technique, je n’ai pas bien serré les mailles (il me semble), et donc ça se voyait énormément !! Regardez sur la photo ci-dessous, les défauts que vous voyez sont les endroits de mes « Wrap&turn » :

T47 - Morning in Engelberg 2

Heureusement, la communauté tricot est géniale, et lorsque j’ai exposé mon problème, j’ai rapidement eu plusieurs réponses :) On m’a alors conseillé d’utiliser une autre méthode pour faire mes rangs raccourcis : les « German Short Rows« .

En fait, ce que l’on m’a conseillé plus exactement, est d’utiliser les « wrap&turn » sur du point mousse, et les « german short rows » sur du jersey. Je vous conseille également la vidéo de Letipanda sur les rangs raccourcis et la maille enroulée, car elle m’a bien aidée à comprendre le pourquoi du comment…

Bref, j’étais bonne pour défaire mes emmanchures et recommencer… Ce que j’ai littéralement fait. Une fois mon Morning in Engelberg partiellement tricoté en écru, la couleur ne m’emballait pas des masses ! J’ai donc tout défait, et j’ai recommencé mon ouvrage avec la Gilliatt coloris poivre et sel que j’avais en stock, et c’est beaucoup mieux.

T47 - Morning in Engelberg 4

Nouveau départ : ça monte vite! J’aime bien la forme du début + le fait de ne pas remonter de mailles pour l’encolure ♥

T47 - Morning in Engelberg 5

On voit quand même la différence de mes rangs raccourcis sur mon emmanchure :)

T47 - Morning in Engelberg 6

Je n’ai pas mis trop longtemps à tricoter le corps du Morning in Engelberg, par contre, il m’a fallut environ 1,5 mois pour terminer les manches ! :D

T47 - Morning in Engelberg 7

Mais voici la preuve en image que mon pull a bien été tricoté en entier, et porté – après avoir évidemment été lavé à la main et bloqué :

T47 - Morning in Engelberg 8

Je suis désolée si mes dernières photos sont vraiment moches (photos prises le soir avec mon téléphone) mais j’ai oublié d’en prendre des plus ‘correctes’ avant que le drame ne se produise…

L’histoire du drame qui se termine plutôt bien :

Après avoir porté plusieurs fois mon Morning in Engelberg (très beau, confortable, chaud, en passant), je me suis dit que j’allais le laver… et comme une grosse nounouille (oui oui, au moins ça!), mon pull est parti direct dans la machine à laver !!!

C’était pourtant bien noté sur l’étiquette qu’il fallait laver la Gilliatt à la main… mais voilà, je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête, en tout cas, mon pull a atterri dans le tambour, cycle laine (faut pas déconner quand même :D ) et à froid… et là, bug de l’essorage ! Au lieu de durer 1H max, le cycle a été hyper long (je n’ai pas chronométré, mais l’écart était suffisamment important pour que je le remarque :/ ).

J’ai donc forcé l’arrêt, et voilà le résultat :

T47 - Morning in Engelberg 9

Évidemment, mon pull a feutré. Évidemment, je ne rentrais plus dedans (passage d’un M à du 10-12 ans, c’était pas possible…). Évidemment, j’étais verte ! Surtout que lorsque j’ai partagé mon désarroi sur Instagram, il est ressorti que mon pull avait encore un aspect correct (hormis la taille, donc).

Je ne me voyais pas le jeter car ce sont des heures de travail, une jolie laine (le ratage est entièrement de mon fait et ne vient en aucun cas de la marque), et un pull encore portable ! Finalement j’ai trouvé preneuse, et l’ai offert à ma tricopine Anne, pour sa grande :)

Voilà voilà…

***

Et sinon, avez-vous tricoté ce modèle ? Avez-vous participé au KAL ?

Connaissiez-vous la Gilliatt ?