Tag Archives: Balade

2016, l’année du Japon ! ¤ Avant le départ : préparation du voyage

Japon 3

Cette année, nous avons donc décidé de partir en voyage (enfin !), et nous avions planifié le départ pour le Japon pour cet automne… mais comme il y a toujours des changements dans la vie, nous avons décidé d’avancer la date de notre séjour au mois de Mai, donc après la floraison des sakuras, après la Golden Week, mais avant la saison des pluies et des grosses chaleurs de l’été. Décision prise en début d’année 2016, et nous n’avions toujours pas de billet d’avion ni de logement… on était large ! :D (heureusement que l’on avait prévu de faire nos passeports très en avance !!)

Finalement, la période définie, nous avons commencé à regarder les tarifs pour les billets d’avion : j’ai essentiellement comparé les compagnies All Nippon Airways (ANA) et Japan Airlines (JAL), car j’avais lu à plusieurs reprises que les deux étaient fiables. Niveau transfert province / aéroport, nous n’avons pas eu à nous creuser la tête car nous avons la possibilité d’être hébergés en région parisienne et de pouvoir laisser notre voiture dans un garage.

Par chance, au moment où je recherchais des tarifs « abordables », j’ai vu passer une offre sur ANA, presque aussitôt approuvée : moins de 700€ l’aller – retour par personne sur un Paris – Tokyo, ça ne se refuse pas. Nous avons donc arrêté nos dates de façon plus précise (pas plus de deux semaines de vacances possibles pour Monsieur), tout en n’étant pas à un jour près pour le départ et le retour. Nous avons donc réservé sur ANA, payé sur ANA, mais pour l’aller nous avons voyagé sur la compagnie Lufthansa car nous faisions Paris (CDG) – Francfort puis Francfort – Tokyo (Haneda), et pour le retour, vol direct Tokyo (Haneda) – Paris (CDG) sur ANA, le tout pour la modique somme de 1229,26 € (aller – retour pour deux). Évidemment, à ce tarif là nous avons voyagé en classe Eco :)

Japon 1

Pour rejoindre l’aéroport de Paris Charles de Gaulle (et pour en revenir) nous avons pris le taxi, au départ car il y avait pas mal de perturbations au niveau des transports en commun (inondations + grèves), et finalement nous ne regrettons pas, car nous n’avons pas eu à faire de multiples changements en trainant nos bagages (2 valises moyennes pesant environ 11 Kg chacune [limite à 23 Kg] + 2 bagages à main) et c’était particulièrement appréciable au retour, après une douzaine d’heures de vol. Les trajets nous ont coûté 110,10 € en tout (je ferai un bilan détaillé de nos dépenses plus tard).

Japon 2

Une fois les billets d’avion réservés, le plus gros était fait, il ne restait plus qu’à trouver où loger (!), acheter des yens, voir pour les transports sur place, et établir un petit programme de visites. Sur ce dernier point, nous avions prévu d’aller au Ghibli museum mais malheureusement pour nous, il était fermé pour travaux :(

J’avais dressé une liste des endroits à voir, des choses à faire et nous avions pas mal de guides pour nous aiguiller. Finalement on ne les a pas trop utilisés, mais c’est parce que ça fait tellement longtemps que j’attends ce voyage que j’avais déjà pas mal de chose en tête ;) Après, j’ai quand même regardé les infos pratiques, et si vous n’avez aucune connaissance sur ce pays, ça fait toujours une base. Personnellement, je n’ai pas spécialement eu besoin de revenir aux guides pendant le voyage.

Pour ce qui est du japonais, Monsieur m’a mise au défi d’apprendre avant de partir… ah ah ah ! On ne va pas se mentir, même avec de la volonté ça me paraissait difficile d’y arriver ! Mais trêve de plaisanterie, les langues ce n’est pas son truc mais plutôt le mien, donc j’étais chargée de la communication sur place :) Encore une fois, j’ai des bouquins mais je n’ai rien retenu de ce que j’ai essayé d’apprendre juste avant de partir : je me suis débrouillée avec ce que je savais déjà (pas grand chose mais c’est toujours mieux que rien) et Monsieur a trouvé que ça nous avait quand même grandement aidé.

Objectivement, on peut sûrement se débrouiller sans connaître un mot de japonais, mais c’est vraiment apprécié si vous savez au moins dire les formules de politesse et salutations :) De plus, dans un pays où l’on ne peut même pas lire ce qui est écrit, savoir une ou deux choses à l’oral peut s’avérer vraiment utile. Mais rassurez-vous, le nom des stations de métro (par exemple) est écrit en écriture latine et sont donc parfaitement lisible pour les occidentaux ;)

Guides_Japon2

Pour le logement, je me suis inscrite sur AirBnB et nous avions décidé de réserver un logement sur Tokyo pour la totalité du voyage, ce qui nous a permis de poser nos valises et de ne prendre qu’un petit sac en cas de courts séjours éventuels hors de la capitale.

Nous avons trouvé un studio sympa et bien équipé, dans le quartier de Sumida à Tokyo, à moins de 10 minutes à pied de la Tokyo Sky Tree. L’emplacement, même si un peu excentré, nous a bien convenu et le quartier était vraiment sympa, les transports très accessibles (comme partout au Japon, de ce que l’on a pu en voir) et le propriétaire très sympa et vraiment joignable (et avec un bon anglais !).

Japon 5

Japon 6

Pour le côté « connecté », notez que nos smartphones français ne fonctionnent pas sur les réseaux japonais (contrairement à d’autres pays européens par exemple), il vous faudra donc en louer un sur place (ou en acheter un) ou utiliser seulement le wi-fi. De plus en plus de spots wi-fi gratuits apparaissent (gares, cafés, etc), mais le mieux reste quand même le pocket wi-fi qui vous permettra d’être autonome. Dans le doute, j’avais demandé à notre hôte s’il y en avait un de fourni avec son logement car ce n’était pas spécifié dans l’annonce, et pour notre plus grand bonheur, la réponse était oui ! Pour info, il me semble que la plupart des logements via Airbnb au Japon proposent un pocket wi-fi, mais j’ai vu des endroits où c’était en supplément ; sinon, vous pouvez en louer un.

Japon 7

Concernant le reste de l’organisation, je me suis principalement fiée à Kanpai ! que je trouve très complet et que je suis depuis assez longtemps. Avec le recul je peux dire que je ne suis absolument pas déçue des conseils visites, pratiques et culturels diffusés par ce site.

En réalité, j’ai pas mal d’autres sources d’informations qui m’ont aussi aidées, notamment pour le côté culturel : des sites web comme Vivre le Japon, des blogs comme Bene no Fukuoka !, Mon petit voyage à Kyoto ou Un Gaijin au Japon, des chaînes YouTube telles que That Japanese Man Yuta, Rachel & Jun ou Texan in Tokyo, pour ne citer que ces quelques exemples :)

Pour revenir à Kanpai !, j’ai notamment commandé nos Japan Rail Pass, acheté des yens (je m’étais renseignée avant dans nos banques respectives) et réservé des guides francophones afin de ne pas se sentir complètement largués en arrivant ;)

Les Japan Rail Pass (ou JR Pass) permettent d’utiliser les transports de la compagnie JR au Japon. Ces pass peuvent être régionaux ou nationaux, et sont limités dans le temps. Nous avons choisi de prendre des pass nationaux de 14 jours, ce qui englobait tout notre séjour (à un jour près, mais nous avons pris le métro le dernier pour aller à l’aéroport) et nous pouvions aller où nous voulions, tant que la zone était couverte par la JR compagnie ;) Attention cependant, certains shinkansen (équivalents des TGV mais en mieux :D ) ne sont pas éligibles à ce pass. Par exemple, pour aller à Kyoto, il y avait 2 shinkansen que l’on ne pouvait pas prendre avec nos JR pass. J’ai commandé ces pass sur le site Marco et Polo, et la livraison a été ultra rapide : il me semble que le lendemain de ma commande c’était dans notre boîte à lettres !

Japon 8

Pour l’achat des yens je suis passée par le site Comptoir Change Opera (CCO), toujours via Kanpai !, et idem : livraison rapide et soignée. Cependant, attention aux frais de port qui sont importants (j’ai payé 21€ il me semble) mais justifiés par un transport sécurisé, il faut juste commander une « grosse » somme pour que ça vaille le coup. Nous avions commandé ¥60,000 mais avons un peu regretté de ne pas avoir pris plus. Il faut garder à l’esprit que les paiements au Japon se font très souvent en espèces, la carte bancaire étant peu utilisée.

Japon 9

Dernière réservation faite avant de partir pour Tokyo : des guides francophones sur Keikaku. J’ai choisi les 3h d’accueil à Tokyo Haneda pour ne pas être totalement perdus et gaspiller du temps avec les démarches (récupérer nos JR pass, prendre une carte de métro, recharger la carte de métro…), et la journée complète à Kyoto (8h) car nous n’y restions pas longtemps (optimisation tout de même :P ). Une partie du paiement se fait en ligne, mais il faut prévoir des espèces pour payer les guides une fois sur place.

Honnêtement, je recommande ce service pour un premier voyage car nous avons vraiment apprécier l’accueil (nos guides étaient très sympas), et les conseils, tant pour le quotidien que pour les visites à faire en fonction de ce que l’on recherche (visites intensives, repos, endroits branchés, historiques, budget serré, etc). Les avis laissés sur le site de Keikaku sont tous positifs et ils le valent bien :)

***

Rendez-vous à Tokyo pour le prochain article

Japon 4

***

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire si vous avez des questions :)

Jeux ¤ Pokemon Go !

Autres - PokemonGo 1

Même sans être vraiment connecté(e), difficile de ne pas avoir entendu parler de Pokemon Go, car, que l’on adhère ou pas, ce « petit » jeu développé par Niantic Labs (Ingress, en 2012) n’est pas passé inaperçu dans les médias : vu au journal télévisé, dans la presse (écrite, web, spécialisée ou non), sur LinkedIn, etc. L’application est devenue en peu de temps un phénomène mondial, et sa sortie en France était grandement attendue.

Depuis fin Juillet 2016, Pokemon Go est donc disponible gratuitement en France sur le Play Store de Google (ici) et sur l’Apple Store (ici), mais nécessite un smartphone plutôt récent pour fonctionner.

Autres - PokemonGo 2

Ça y est, vous avez installé le jeu : la chasse aux Pokemon peut commencer !

Le jeu utilise le principe de la réalité augmentée qui vous permet de voir vos pokemon favoris dans la rue, dans le métro, dans votre verre (!), etc, mais il s’agit d’une option qui peut donc être désactivée. D’autre part, pour pouvoir jouer, votre GPS doit être activé car vous êtes géolocalisé(e) et votre avatar se déplace en fonction de vos propres déplacements : pour jouer, il faut donc marcher !

Autres - PokemonGo 3

Rien de folichon pour la personnalisation de l’avatar : les options sont plutôt basiques.

Évidemment, Monsieur et moi y jouons, deux de nos copains jouent aussi, et j’ai vu que pas mal de tricoteuses jouent aussi ;) Bizarrement, nous n’avons jamais autant marché, notamment le soir après le boulot, après le repas, le dimanche entre amis, etc. Nous ne sommes pas addict (il y a toujours pire…), mais on sort de chez nous vraiment plus souvent, et nous avons croisé beaucoup de joueuses et de joueurs dans notre petite ville ! Auparavant, les groupes de jeunes que nous avons croisé ne nous auraient pas vraiment adressé la parole, encore moins salué… et vice-versa ! Là, nous avons eu des sourires, des « bonjour! », des « bonsoir! » et des « bonne chasse!« .

Je parle des jeunes mais nous avons croisé tous les âges : les pré-ados qui sont dans leur phase Pokemon (série, jeux DS, cartes, etc), accompagnés par leurs parents ou non (selon l’âge), qui eux-même jouent ou non, les jeunes adultes (15-20 ans en gros) qui se déplacent en groupe et les trentenaires (nous en somme) qui ont connu Pokemon sur Gameboy et via la série animée… ah, la nostalgie de nos cartouches sur Gameboy ♥

Vous l’aurez compris, je trouve l’effet Pokemon Go plutôt positif :) Bien sûr, on pourrait temporiser (ou critiquer négativement) ce phénomène, mais comme pour tout, il y a des extrêmes. Il faut quand même garder à l’esprit les règles de base du bon sens, comme par exemple « ne pas jouer en conduisant« , « regarder avant de traverser » ou encore « respecter la propriété d’autrui« .

Autres - PokemonGo 4

Autres - PokemonGo 5

Hier, je vous parlais de Geocaching, et aujourd’hui je vous en reparle brièvement suite à une mini discussion sur Instagram : Pokemon Go et Geocaching sont compatibles !! ;) Étant donné qu’il faille marcher (ou courir ou faire du vélo) dans les deux cas, rechargez vos batterie et partez en bonne compagnie : chacun son appli pour profiter de la balade, et/ou partage des activités !

Je sais que tout le monde n’aime pas être connecté pour aller prendre l’air, mais ça peut être une motivation suffisante pour lever les dernières réticences pour aller crapahuter en ville ou à la campagne :)

-

Alors, vous jouez ? Vous assumez ? ;)

Que pensez-vous de Pokemon Go ?

2016, l’année du Japon ! ¤ Avant le départ : pourquoi le Japon ?

ParcExpoRennes_Japon1

Je sais que certain(e)s attendent ma série d’articles sur le Japon, mais j’ai eu des obligations professionnelles qui ont ralenti mon rythme de publication, et j’ai donc beaucoup moins blogué que prévu. Pour rappel (ou pour info), nous sommes partis en voyage au Japon avec Monsieur les 2 dernières semaines de Mai 2016 (sur place du 20/05 au 03/06 plus précisément). Attention, les articles risquent d’être assez long par rapport à d’habitude, je réfléchis encore à comment organiser tout ça mais je penche pour un style « carnet de voyage » avec un suivi de notre périple chronologique ou géographique…

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, vous vous demandez peut-être : pourquoi le Japon ?

Pour celles et ceux qui me connaissent, j’ai souvent eu cette question et on m’a très souvent demandé pourquoi je ne voulais pas plutôt visiter la Corée (du Sud), dont je suis originaire, mais pour faire court : j’ai grandi en France et mes parents adoptifs sont français (et non je ne parle pas coréen).

Pour revenir au Japon, comme beaucoup de ma génération, les prémices de la culture nippone sont apparus dans mon environnement de façon passive et totalement « anonyme » (car on ne savait pas, à l’époque, que tout ce petit monde venait du pays du Soleil Levant) avec les dessins animés diffusés sur La Cinq dans Youpi! L’école est finie (petit coup d’œil nostalgique sur le générique) puis avec le Club Dorothée (Génération Club Do pour les souvenirs ;) ).

Avec le temps sont arrivés consoles et jeux vidéos, et je dois dire que je m’y suis pas mal intéressée : la NES et sa série Super Mario, la Super NES et toujours Mario (!), la Gameboy (et sa version Color) et Pokemon, les Playsation avec Dragon Quest et Final Fantasy ♥♥ … et pas mal d’autres :P Puis, j’ai commencé à lire des mangas, regarder des anime (= dessins animés japonais) et des Ghibli (surtout des Miyazaki au départ) en version originale sous-titrée quand c’était possible et donc avec leurs génériques originaux… et j’ai adhéré.

Totoro_perlesHama

ParcExpoRennes_Japon2

J’ai fini par m’intéresser à la langue et la culture japonaise en général, même si je reste une adepte du côté geek qui m’y a amenée :) Je me suis intéressée aux saisons, aux différences culturelles, et j’ai eu envie d’aller voir tout ça « en vrai ».

Je ne parle toujours pas la langue, je lis encore moins les caractères (mais je sais à peu près différencier les syllabaires et les kanjis), mais j’ai réussi à cumuler quelques rudiments qui nous ont tout de même été utiles, les japonais parlant très mal voire pas du tout anglais (autant dire que je n’ai pas pensé à demander si quelqu’un parlait français !), mais j’y reviendrai sûrement plus tard.

***

A suivre : la préparation de notre voyage

***

Connaissez-vous le Japon ? Envie d’y aller ou voyage déjà validé ?

Le Geocaching

Autres - Geocaching logo

Vous vous souvenez des courses d’orientation que l’on faisait étant enfant ? Pour ma part, j’ai le souvenir d’en avoir fait avec l’école, carte IGN et boussole en main (et K-way, c’était en Normandie…!). C’était comme une petite chasse au trésor, avec des énigmes à résoudre pour arriver au bon endroit, et qui nous procure à la fois un sentiment de liberté et d’accomplissement.

Le week-end approche, et le beau temps est annoncé : l’occasion idéale pour faire une sortie nature, entre amis ou en famille. Et autant joindre l’utile à l’agréable, et profiter d’une petite (ou grande) balade, à pied ou à vélo, pour se lancer dans le Geocaching, plutôt que de rester nostalgique et se remémorant nos jeunes années (pendant lesquelles nous avions une endurance du tonnerre)…

Mais connaissez-vous le Geocaching ?

Autres - Geocaching logo_bis

Le logo Géocaching est une marque déposée de Groundspeak, Inc. et utilisé avec leur permission.

Personnellement, j’ai (re) découvert ce loisirs cette année, grâce à Cynthia qui avait publié une photo sur son compte Instagram. J’étais déjà tombée sur le site officiel auparavant, mais sans m’y intéresser plus que ça, car nous ne marchons vraiment pas beaucoup. Mais là, j’ai sauté le pas, je me suis inscrite en tant que membre simple (gratuit) et j’ai vu qu’il y avait pas mal de caches autour de chez nous !

Alors, je ne vais pas vous faire un post ultra détaillé « techniquement« , pour la simple et bonne raison que Cynthia (encore ;) ) a justement posté récemment un article très complet et intéressant sur son blog : « Geocaching pour les débutant(e)s« . Si le sujet vous intéresse, je vous invite fortement à le lire :)

Pour revenir à mon cas, vous pouvez me retrouver sous le pseudo « Laeria » sur le site officiel, et pour l’instant, j’ai trouvé 2 caches faciles (je ne suis pas très active mais je ne compte pas lâcher!). J’aime beaucoup le principe du Geocaching, car il permet de découvrir ou re-découvrir des endroits sympas près de chez soi ou en vacances, et donne un but à la promenade. J’ai vraiment du mal à aller marcher sans « objectif » (sauf si c’est avec un groupe d’amis), et avec Monsieur, on est plutôt casanier… J’espère que cette nouvelle activité nous permettra de mettre plus souvent le nez dehors ;)

-

Une cache facile sous le soleil breton ou comment se dire que finalement l’église du village n’est pas si mal… :P

Autres - Geocaching 2

Ma 2e cache, hyper facile (avec l’indice ^^), trouvée au détour d’une écluse pas loin de chez nous. Malheureusement, je n’ai pas encore les réflexes des Geocacheurs et je n’avais pas de stylo pour remplir le logbook… Nous étions sorti pour marcher un peu (et chasser le Pokemon, mais je vous en reparlerai :D ), et je n’avais pas prévu de chercher des Geocaches ! Désormais, le mot d’ordre est de toujours emporter de quoi écrire (et des gants !) dans notre sac à dos ;)

Autres - Geocaching 1

Autres - Geocaching 3

-

Par la suite, j’ai découvert par hasard que ma tricopine Anne et sont mari ont été des Geocacheurs plutôt actifs il y a quelques temps !

-

Et vous, vous « Geocachez » ?

Cette activité vous tente ou pas du tout ?

Des Fibres aux Fils 2016

Autres - desfibresauxfils 8

Un nouveau festival laineux est apparu cette année, et par chance pour moi, c’était en Bretagne ! Il s’agit du festival Des Fibres aux Fils, organisé par l’association les Fibrophiles qui organise des évènements autour de laine du côté de Brest, et qui, pour l’occasion, a été soutenu et aidé par les organisateurs / organisatrices du festival Le lot et la Laine (dans le Lot)… Si j’ai bien suivi toute l’histoire ;)

Ce nouvel évènement, hautement attendu par tous les aficionados de la laine, a eu lieu les 9 et 10 Juillet 2016 à Commana (Finistère) et aurait lieu tous les deux ans. Et bien sûr, j’y suis allée, et je n’étais pas seule ;)

Autres - desfibresauxfils 1

J’ai eu connaissance de la chose par Ravelry (je crois me souvenir que j’avais été invitée dans le sujet, faisant partie des tricoteuses bretonnes), via le groupe Le Lot et la Laine justement. Par la suite, les Fibrophiles ont créé leur propre groupe pour partager, entre autre, les infos sur le festival Des Fibres aux Fils.

Une fois le festival confirmé, nous attendions donc toutes et tous avec ferveur les exposants qui seraient présents, et nous n’avons pas été déçu(e)s ! Je ne vais refaire la liste, de peur d’en oublier (et en plus, la liste est longue), je vous laisse la consulter dans les infos Des Fibres aux Fils. Par contre, je ne vais pas parler des ateliers car je n’ai pas vraiment regardé, sachant que je n’allais m’inscrire à aucun.

Dates calées, exposants publiés : il n’y avait plus qu’à attendre le jour J !

Autres - desfibresauxfils 2

Nous avions organisé un co-voiturage pour la journée du samedi avec les tricoteuses rennaises (pas d’homme dans la voiture !), et nous nous sommes retrouvées à 5 avec Mélodie du podcast Mel Crochet63 (de passage à Rennes), Audrey, Géraldine du podcast Fabgege et Servane. Nous retrouvions Vanessa du podcast Battement de Kershawi, Emmanuelle, Yasmina et Sylviane sur place (j’espère que je n’oublie personne…).

Départ de Rennes vers 9H30 et arrivées sous le soleil un peu avant midi. Première impression : beaucoup de monde (dans le sens positif de la chose ;) succès !), stationnement pas optimal mais finalement on n’a pas vraiment galéré pour trouver une place (heureusement qu’il faisait sec), bénévoles sympas, très joli cadre ♥

Autres - desfibresauxfils 3

Autres - desfibresauxfils 4

Autres - desfibresauxfils 5

Difficile de refaire un descriptif du déroulement de la journée étant donné que je vous écris plus d’un mois après :P (oui oui, j’ai modifié la date de publication pour combler le « trou » en juillet, suite à la mort non programmée de mon PC ;) ). Néanmoins, je peux me souvenir du principal : la super ambiance, les super rencontres et la super journée ! Oui, tout était super (sens de la mesure, me revoilà !), même la météo (pour samedi, car dimanche il a plu) ♥

Comme je l’ai dit plus haut, nous sommes arrivées un peu avant midi, et nous avons fait un premier tour pour voir un peu l’ensemble des exposants avant d’aller manger. On y a été un peu chacune à notre rythme en se séparant et se rejoignant au fil de la journée :)

J’en ai profité pour discuter « en vrai » avec Cécile de La Cabane Tricothé (que j’ai confondue avec sa sœur, j’ai un peu honte^^), et sur son stand, j’ai pu rencontrer Lise de TreLiz, dont j’ai deux écheveaux magnifiques dans mon stock ;)

Autres - desfibresauxfils 9

Les stands étaient tous bien fournis, et c’était très agréable : de la laine de tous les côtés, que demander de mieux ! Voilà une petite liste (dans le désordre) des stands où je me suis un peu attardée pour papoter :

Le reste de la journée n’a été fait que de rencontres, nouvelles ou non, papotage et tâtage de belles laines. Ainsi, j’ai pu revoir Laurence du podcast Lolacha, Laure et Mathieu, Julie (Lili Comme Tout) que j’avais rencontrés au CSF en novembre 2015 ; j’ai également rencontré Marie, qui m’a reconnue grâce à mon badge (!), tricoteuse rennaise que l’on n’avait pas encore rencontrée :)

La loose, c’est que j’ai aperçu Aurore du podcast Auraukiwi et Sklerijenn du podcast Le Monde de Skleri, et je n’ai pas osé les interpeller …! Après coup, j’ai un peu honte ^^ Et l’autre loose (une seule n’était pas suffisante), c’est qu’il y avait les tricoteuses de Nantes, qu’elles n’étaient pas loi, limite, elles sont passées à côté de nous, et moi, bah j’ai rien vu… Heureusement, les mignons petits moutons d’Ouessant sont là pour rattraper les boulettes ;)

Autres - desfibresauxfils 6

Côté achats, j’ai été vraiment raisonnable (beaucoup plus qu’au CSF en tout cas), et j’ai essayé de prendre des couleurs que je pourrais vraiment assortir à ma garde-robe et à certains écheveaux solitaires de mon stock. Résultat : 4 beaux écheveaux et le tote bag du festival, que nous avons été plusieurs à prendre juste avant de repartir ;)

Autres - desfibresauxfils 7

Pour clore en beauté cette journée bien remplie (on est partie vers 19H, à la fin du festival), on a échoué chez Mac Do en revenant à Rennes (glamour !), histoire de manger ensemble, et on a fait la fermeture avec Servane et Géraldine (Audrey étant partie un peu avant)… Bon souvenir :D

-

Y êtes-vous allé(e) ? M’avez-vous croisée ?

Une journée ensoleillée à Vannes

Autres - Vannes 5

Il y a 3 semaines, je rendais visite à Nolwenn de la boutique Les Fils de Pompompidou, qui avait accepté de me recevoir afin de répondre à mes interrogations de future chef d’entreprise. Oui je sais, présenté comme ça, « ça claque« , et en vrai, j’avais des questions sur le comment du pourquoi de l’installation de sa boutique et sur l’auto-entreprenariat.

Pourquoi j’ai pensé à Nolwenn ? Elle m’avait contactée via la messagerie de Thread&Needles (parmi d’autres) pour répondre à sa petite enquête il y a plus d’un an maintenant, et sa boutique est à peine à 1h de chez moi. Donc, personne sympa + proximité géographique + pas de concurrence directe = déplacement pour une mini interview (dont le contenu restera entre elle et moi, évidemment ;) ) !

Et donc, en cette belle matinée ensoleillée (normal, c’était mon anniversaire :P ), je prenais la route vers Vannes :)

Autres - Vannes 1

Je suis arrivée à Vannes en fin de matinée, je n’ai pas eu de mal à trouver le repère des tricoteuses morbihannaises mais comme je ne connais pas trop la ville (je suis passée très souvent à côté mais n’y suis jamais allée !) j’avoue que j’ai un peu tourné pour me garer, et tout ça pour atterrir… sur le parking de l’Intermarché qui se trouve à peine à 2 minutes à pieds de la boutique !! Et oui, quand on a du mal… :P

J’ai donc découvert Les fils de Pompompidou qui est une petite boutique sympa, claire et accueillante, tenue par Nolwenn depuis un peu moins d’un an. Vous y trouverez des accessoires, un peu de thé et pour les adeptes, un grand choix de laine Drops :)

Autres - Vannes 3

Pour les clientes de la boutique, il y a un petit salon où vous pouvez venir dans la journée avec votre tricot. Nolwenn vous apportera ses conseils si vous en avez besoin :)

Autres - Vannes 2

Je suis restée assez longtemps sur place, et nous avons pu faire connaissance et discuter. J’ai eu pas mal de conseils et de réponses à mes interrogations. Merci encore Nolwenn pour ton accueil et pour ton temps (et pour la soupe ! :D ).

D’autre part, j’ai profité de ma balade vannetaise pour passer chez mon dealeur de thé habituel (depuis 2007 quand même :P ), pour une fois que je peux passer par la boutique, je n’allais pas m’en priver !

Je suis donc passée rendre visite à Tea & Cie, qui est situé rue de St Tropez si vous connaissez Vannes. Leur boutique est très agréable et j’aime beaucoup voire les grosses boîtes jaunes, promesses de bons moments passés dans mon canapé, avec mon tricot et le téléfilm de la 6 ahahah ! Je plaisante, mais je ne suis pas loin de la vérité ;)

Je suis passée pour faire ma curieuse, mais aussi pour acheter du thé :D Un ami à qui j’ai fait découvrir ce comptoir de thé m’avait passé commande :) Évidemment, j’en ai pris pour moi aussi, je ne pouvais pas résister à reprendre le Churchill, un thé noir que j’aime beaucoup, l’un de mes mélanges préférés de la marque ♥ Si vous aimez le thé noir, je vous le conseille :)

Autres - Vannes 4

Tea & Cie est un comptoir tenu par 2 passionnés de thé, qui se sont lancés dans l’aventure en 2003 (je vous laisse découvrir leur univers sur leur site). Leurs thés sont de grande qualité et restent tout de même abordables. Les personnes auxquelles j’ai offert leurs produits ont toujours été ravis.

** Je ne suis pas sponsorisée mais j’apprécie leur marque :) ça ne m’empêche pas d’acheter et d’aimer d’autres maisons de thé ;) **

***

Connaissiez-vous ces 2 enseignes ? Allez-vous parfois du côté de Vannes ? :)