Tag Archives: Couture

Couture ¤ Pochette zippée

C20 - Pochette zippee doublee 6

Encore un clin d’oeil à Ka Three & Co (décidément!), mais je reviens avec de la couture sur le blog ! J’ai réalisé une petite (c’est le mot !) pochette zippée et doublée, d’après la « Trousse à maquillage » du blog Les Lubies de Louise : encore une fois, même tuto utilisé, et dans la même période ! Allez voir sa réalisation sur sa page FB :)

Pour les tissus, j’ai utilisé les mêmes coupons que mes pochons, zip non séparable acheté chez Mondial Tissus ou Ecolaines, et fil Gütermann de mon stock ♥

C20 - Pochette zippee doublee  1

Un point de surjet pour fermer la doublure… Oui oui, je n’aime pas la couture à la main… ;)

C20 - Pochette zippee doublee 2

Et voilà le travail ! ♥

C20 - Pochette zippee doublee 3

C20 - Pochette zippee doublee 4

Petite (oui c’était ma série mini coutures avec mes petits pochons :D ), mais parfaite pour les petits projets ;)

C20 - Pochette zippee doublee 5

Dans quoi rangez-vous vos projets ? A quoi vous servent vos petites pochettes / trousses ?

***

Après ces petites cousettes toutes simples, j’aimerais terminer mon Instant de MLM Patrons (je me suis galéré un peu je dois dire, je vous expliquerai), j’aimerais me faire un short « confort » (j’ai un patron, il faut que je le recopie…), et j’attends mon tissu (en soldes, pour tester, et qui devrait arriver … bientôt ?) pour tenter la Marina de République du Chiffon

***

Et vous, quels projets couture en ce moment ?

Couture ¤ Mes petits pochons…

C18 - Pochons doubles 6

Retour de la couture sur le blog !! Je pense à Ka Three & Co en écrivant ce post car nous avons bien utilisé le même tuto, comme elle le pensait :) Il s’agit d’un tuto que j’avais mis de côté il y a un moment, et j’avoue que je ne me souviens plus du tout du comment je suis arrivée dessus. En tout cas, le tuto est simple et il y a pas mal de photos que je trouve bien pratiques, car une ou deux explications ne me semblaient pas si claires… Néanmoins, le pochon est facile et rapide à faire, doublé et réversible, du coup j’en ai aussi fait deux :D (aller, un ptit lien vers les pochons de Ka Three & Co : 12).

C18 - Pochons doubles 1

J’ai utilisé du tissu que j’ai acheté à Mondial Tissus : j’avais choisi des coupons d’environ 45 x 55 cm, Récréatys (le blanc et beige) et de jolis coupons Tilda (le rose et le bleu).

C18 - Pochons doubles 2

C18 - Pochons doubles 3

Bon j’ai fait des pochons un peu petits mais je leur ai trouvé une utilité depuis ;) J’ai rangé mes aiguilles interchangeables dans le rose car je garde tous les emballages (aiguilles & câbles) alors ça prend un peu de place dans le tiroir ! Maintenant, c’est rangé !! Pour le pochon bleu, j’attends encore un tout petit colis pour pouvoir le terminer (il manque les cordons).

C18 - Pochons doubles 4

C18 - Pochons doubles 5

***

Qu’en dites-vous ?

J’en referai de plus grands, à l’occasion … !!

Couture ¤ Cadeaux de naissance cousus

C16 - CadeauxAugustin 3

Les naissances sont des occasions propices pour les cadeaux hand made, comme des petits chaussons ou des sorties de bain ou autres bavoirs. Et comme je ne déroge pas à la règle (bah oui, si je ne couds même pas pour une naissance :P ), j’ai donc préparé des petits projets de cadeaux de naissance à offrir à nos amis.

J’avais déjà en stock un grand coupon de tissu éponge gris foncé que j’avais acheté pendant des soldes. J’avais également craqué un joli tissu pour enfant, même si sur le moment, je ne savais pas du tout quoi en faire !

Ma première idée était de faire des petits bavoirs. Je me disais que c’était le genre de petit projet facile et qui fait son effet : classique et efficace. En plus, j’étais sûre de trouver mon bonheur gratuitement sur un blog ou un autre, car d’autres c’étaient déjà penchées sur la question. J’ai trouvé un petit tuto chez Laissons Lucie Faire, et à peine imprimées, les pièces étaient découpées (bon en vrai, j’ai mis un peu plus de temps que ce qu’il semble car j’ai mis du temps à épingler mon patron pour couper les morceaux!). J’ai opté pour le modèle « simple » : du tissu éponge bordé de biais contrastant, et fermeture par pression KAM. Et là, je me suis souvenue qu’un jour, on m’avait dit que les petites pièces étaient parfois plus difficile à coudre… Comme je ne couds vraiment pas souvent, j’ai eu beaucoup de mal à coudre mon biais (trop large?) au niveau du « cou », le « virage » était trop serré, et donc mon biais complètement à côté du tissu ! J’ai pourtant un pied à biais, très pratique, mais là j’aurais peut-être dû le tenter « à l’ancienne », et en cousant moins près du bord. Bref, j’ai abandonné car timing trop court et démotivation totale…

C16 - CadeauxAugustin 1

Sinon, comme j’avais acheté un très grand coupon d’éponge, j’avais assez de tissu pour faire en plus une sortie de bain. Par contre, je n’avais pas la moindre idée de ce que sont de « bonnes » dimensions… Du coup j’ai coupé un rectangle un peu au pif (!!), sur lequel j’estimais qu’un bébé pouvait être emmitouflé… Mais me voilà rassurée car j’ai vérifié, et mes mesures rentrent bien dans des dimensions « standards » (pour info, la sortie mesure environ 50 * 75 cm).

C16 - CadeauxAugustin 2

Le problème de cette sortie de bain, c’est qu’elle est quand même grande, et que pour la terminer, je n’avais pas assez de biais ! C’est dommage, j’ai été obligée d’aller faire un tour chez Ecolaines (et oui, c’est grand, c’est bien fourni et c’est pas loin de chez moi !!). Et voilà ce que j’ai rapporté :

Autres - Craquage ecolaines 1

J’ai quand même acheté un kit pour faire des bavoirs. Le tissu est trop sympa (le même que celui que j’ai en fait, mais d’une autre teinte) et en plus il n’était pas trop cher par rapport au matériel qu’il contient. D’autre part (comment ça je me justifie?!), les filles de mon atelier couture me disaient que c’était bien d’avoir de plus grands bavoirs car les enfants grandissent vite et les petits ne sont pas utilisés très longtemps (le patron que j’ai imprimé est bien mais petit, vraiment fait pour une taille naissance). Autre avantage pour moi, j’arriverais peut-être à coudre un bavoir avec du biais, un jour !

En tous cas, pour nos amis et leur petit garçon, je n’ai offert que la sortie de bain en « fait main », cadeau que j’ai complété avec un petit ensemble (salopette + gilet bleus) en 6M – dont j’ai oublié de garder une photo – que j’ai acheté pour cet été :)

C16 - CadeauxAugustin 4

Je garde les bavoirs sous le coude car on a toujours des p’tits cadeaux à faire ;)

***

Et vous, c’est toujours galère de trouver LE bon cadeau ? ou de trouver une idée à faire soi-même pour un cadeau un peu plus personnalisé 

N’hésitez pas à réagir :)

Couture ¤ Une pochette en simili qui brille

C15 - Pochettesimili 4

J’avais ce joli simili pailleté rose en stock (j’ai le même en noir…) mais ne savais pas trop quoi en faire. A l’origine, cette matière vient du Chouette Kit de Noël (le CK13) et était destiné à faire une trousse carrée ou une pochette zippée simple.

Je n’avais plus en tête les projets possibles, et suis tombée sur le tuto d’une petit trousse en simili de L’Atelier Cerise et Lin, mais je trouve que « pochette » ça lui va bien :)

C15 - Pochettesimili 1

Le pas-à-pas est bien expliqué (avec pleins de photos, ça aide!), par contre, comme c’est de la couture sur simili une remarque sur le type d’aiguille et pied à utiliser pourrait être pas mal (ou autre technique pour faire glisser le simili sous la machine !). Perso, j’ai utilisé une aiguille universelle 90 et j’ai pu tester mon pied en teflon, et ça glisse nickel :D

C15 - Pochettesimili 2

Je n’ai pas pensé à prendre de photo, mais à un moment, je me suis trouvée à coudre le simili face pailletée contre la MAC… et là ça ne glisse pas du tout ! J’ai utilisé la « technique au papier sulfu » :D Je ne sais plus sur quel site mais c’est sûr que j’ai vu ça sur le net car je n’aurait pas eu l’idée d’utiliser le papier sulfurisé comme intermédiaire, encore moins de le coudre ! Mais ça marche vraiment bien et le papier ne s’enlève pas trop mal une fois cousu.

Autre petit point : comme c’était la 1ère fois que je cousais cette matière, je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi rigide à retourner… L’ouverture que j’avais laissée dans la doublure était un peu juste ! Pourtant l’épaisseur de la matière aurait dû m’interpeller… mais que nenni ! Heureusement que j’ai cousu la pochette un peu plus grande que le modèle du tuto (après tout, un rectangle reste un rectangle :P ).

Mais finalement, une demi-journée plus tard, j’avais ma pochette zippée, doublée – de fifille – pour y ranger mes petites choses pour la couture. D’habitude, je mets tout en vrac dans un grand sac juste avant de partir à mon « cours » (on ne prend pas vraiment de leçons, c’est plus un atelier où on peut se faire aider). Je suis sûre que vous faites pareil ;)

C15 - Pochettesimili 3

Avec les chutes de simili et de doublure, j’ai même improvisé une mini pochette, qui se ferme avec une pression KAM, et bordée de biais. Pas facile de faire les angles avec aussi épais à coudre, j’avoue que j’ai un peu galéré ! Mais bon, les finitions ça s’améliore à force de pratiquer donc … ;)

C15 - Pochettesimili 4

En tout cas, me voilà équipée en petites pochettes sympas (les rouges en Liberty sont un kit à coudre que j’ai eu à Noël). Comme ça, au lieu de jeter mes petits trucs dans mon grand sac, je jetterai à la place mes pochettes !

C15 - Pochettesimili 5

Comme pour le tricot, j’essaie d’avancer mes projets couture ;)

Une naissance récente dans notre entourage me permet de préparer quelques petits cadeaux cousus que je vous présenterai bientôt :)

Couture ¤ La saison des mariages – le drame de la tenue et la fin de l’histoire

Autres - Concours Mon coin couture Ecolaines bis

Oulaaaa… petite absence prolongée par ici ! Je suis un peu en retard sur mes « actus » comme on dit sur le net. Du coup, je suis un peu à la ramasse et comme ma mémoire part se balader je ne sais où de temps en temps… :D

Il faudrait que j’essaie de faire court pour rattraper mon retard mais c’est pas gagné ;)

Donc, j’en étais où déjà ? Ah oui, le drame de ma tenue de témoin !

Un mariage, c’est l’occasion de pouvoir afficher au monde, ses supers talents de couturière aguerrie… ah nan c’est pas ça ?! Bon, reprenons : pour une couturière plutôt débutante comme moi (!), c’est un petit (énnooormmme) challenge que de se coudre sa tenue (surtout quand on a jamais fait de vêtement, qu’on n’a pas le compas dans l’œil… toussa toussa…) pour un mariage. Pour ne rien gâcher, quand on est témoin, on est sur beaucoup de photos… et donc oui, après j’ai pleuré tellement ça n’allait pas … mais bon, tant pis, c’est fait!

La 1ère contrainte pour ma tenue (à part mes compétences évidemment :P ), c’était la couleur. La couleur des accessoires des témoins du marié m’avait psychologiquement limité dans mes choix, car je ne voulais pas être dépareillée ni ressembler à une veuve éplorée (et j’avais proscris les blanc / écru / ivoire, réservés à la mariée). Les cravates étaient donc roses fuchsia (ainsi que les chaussettes et les lacets)…

C14 - Robe temoin 1

Pas découragée (j’aime le rose, déjà c’est un bon point non ?), je cherche d’abord une tenue à acheter (oui, car le délai est plutôt court finalement…), sauf que l’été dernier, point de fuchsia dans les vitrines ! Donc là c’est la panique, je n’ai plus le choix : je dois trouver du tissu et me faire ma robe ! Sauf qu’assumer une robe entière couleur fuchsia j’avoue que j’ai un peu de mal (j’aime le rose, mais faut pas exagérer quand même!), et en plus je voulais une robe longue… donc trop de rose tue le rose, ça sera une tenue bicolore donc, en noire et fuchsia par exemple. Pas facile facile…

C14 - Robe temoin 2

C14 - Robe temoin 3

Je vous passe des détails pourtant super intéressants (*hum hum*), mais en gros, j’ai trouvé cette petite robe fuchsia en promo près de chez moi (du coup j’en ai pris 2, si jamais je me loupais …), et le tissu noir étant dans mes stocks (10€ les 3 mètres sur les coupons de St Pierre :) ).

Voilà, parée pour l’aventur… euh la couture ! Mais ma robe s’est transformée en [haut + jupe longue] en cours de route, car forcément, mon délai s’était quelque peu raccourci !

Pour la jupe, j’ai voulu faire simple (enfin je croyais …) : un grand rectangle, un ourlet… jusque là tout va bien, mais voilà, mon tissu est un peu transparent et je n’ai jamais monté de ceinture ! Donc doublure oblige et ceinture élastiquée pour ne pas me prendre la tête. Pour la doublure, j’avais commencé une doublure en tissu satiné fuchsia mais comme le tissu n’est pas extensible, c’était un peu serré (en gros, il ne fallait pas que je respire ou m’assoie si je voulais que ça aille!) ; je me suis donc rabattue sur la partie « jupe » d’une des petites robes que j’avais achetée : du coup, c’était nickel. Par contre pour la ceinture, pas facile, car il y avait un peu d’épaisseur (l’élastique était cousu dans une bande de tissu suite à un tuto trouvé je ne sais plus où sur le net), et je n’ai pas « monté » ma ceinture dans les règles de l’art ! Une photo est plus parlante, mais bon, finalement ça tenait ;)

C14 - Robe temoin 4

Pour le haut ça a été plus compliqué : faire des pinces simples pour cintrer un peu la chose, raccourcir une robe en top à bretelles, cacher la misère… ah mince, je l’ai dit :D

En bref, les pinces sont discrètes mais je ne suis pas mécontente, j’ai assemblé 3 morceaux de tissus pour avoir la bonne longueur, j’ai conservé la partie « décolleté » pour ne pas me compliquer la tâche, et j’ai cousu du sequin pailleté pour camoufler les coutures.

C14 - Robe temoin 7

C14 - Robe temoin 5

Malheureusement, la « bonne » longueur du top était un peu trop longue et inégale (j’ai gardé l’ourlet d’origine du bas de la robe, mais j’ai assemblé légèrement de travers. C’était la 1ère fois que je travaillais un tissu aussi fluide… pas évident).

Finalement, j’ai quand même appris quelques trucs :

- par exemple, « ne couds pas sans patron … au moins, pas pour débuter » ;)

- Euh… « regarde ta morphologie (vraiment) avant de coudre un vêtement (Wearability project à fond !!) car après ne viens pas pleurer parce que tu trouves qu’on ne voit que tes bras »… Eh oui, j’ai les épaules carrées et j’ai des gros bras (je trouve !), donc forcément les bretelles fines ça le fait pas ! La prochaine fois je tenterai les petites manches ou les bretelles larges ;)

- Et pleins d’autres du même genre, vous voyez un peu le topo :P

Pour conclure, j’ai quand même fini ma tenue qui était « portable » mais que je ne classerai pas dans les « mettable » :D (non je ne suis pas allée toute nue à ce mariage!), je l’ai terminée plus ou moins dans les temps (3H du mat’ la veille du mariage, on peut même dire le jour J à ce stade là!), je me suis bien amusée et j’ai quasiment pas dormi du week-end (lequel s’est terminé sur 12H de route… on n’a plus 20 ans !!).

Donc voilà une des seules photos potables de la tenue en entier (il y en a une autre ) :

C14 - Robe temoin 6

Finalement, qu’en pensez-vous ? :)

Couture ¤ La saison des mariages – Le retour du coussin d’alliances

C13 - Coussin mariage 8

Voilà, un mariage de plus qui passe… je peux donc « dévoiler » le coussin d’alliances terminé et en entier (pour rappel, le début de l’affaire, ici). Au final, je ne le trouve pas si mal même s’il a quelques défauts (son charme paraît-il…). Le mariage passé, les défauts sont presque oubliés :)

Donc, petit post mais photos supplémentaires :

(d’une qualité made in Lae… pour changer ;) )

C13 - Coussin mariage 6

C13 - Coussin mariage 7

C13 - Coussin mariage 8

***

A suivre au prochain épisode : le drame de ma tenue !

« Mon dieu j’ai rien à mettre ! »

Là c’est moi, J-7 avant la cérémonie (j’étais témoin donc je ne pouvais même pas me cacher parmi la foule !!).

Je dois vraiment remédier à ce genre de situation… c’est décidé, cette année je me mets à la couture ! ;)