Tag Archives: Top

Couture ¤ « L’Instant » sans passepoil

C17 - Linstantsanspassepoil 4

Grand retour de la couture sur le blog avec un top bien connu de MLM Patrons, L’Instant. Alors, quand je parle de grand retour, ne vous attendez pas à un article par semaine (même par mois !) sur un objet cousu, mais j’y travaille. Quand je parle de grand retour de la couture, c’est aussi parce que L’Instant dont on parle ici a été commencé en Juin dernier. Quand je parle de grand retour de la couture, c’est surtout qu’il s’agit de mon 1er vêtement cousu à partir d’un patron, et qui ressemble à quelque chose (non négligeable) !!

J’avais acheté ce patron, qui n’existe qu’au format PDF, à la veille de l’été (début Juin), en me disant que c’était une couture facile et rapide, que je devrais m’en sortir, et que la seule « difficulté » technique résidait dans les pinces… Évidemment, ça ne s’est pas passé comme ça.

Une petite virée chez Mondial Tissus, et me voilà partie avec un coupon de cotonnade vert d’eau à 8€ le mètre, comme ça, si jamais ça rate c’est pas trop cher payé.

C17 - Linstantsanspassepoil 1

Une fois L’Instant imprimé, scotché et coupé (ce n’est pas ma partie préférée, mais pour un top ça va, y’a pas trop de pièces), je me suis lancée dans la découpe de mon tissu, et je n’ai pas rencontré de problème, le tissu se tenait plutôt bien.

C17 - Linstantsanspassepoil 2

Pour la taille, j’avais coupé une taille L (d’après le tableau des mesures), pour tous les côtés de toutes les pièces… évident vous me direz, mais ce « détail » a eu son importance…

En fait, je suis petite (moins de 1,60m), donc une longueur d’ourlet pour une taille L ça ne me va pas, idem pour la hauteur des épaules ; vu que je n’ai pas une poitrine généreuse (un petit bonnet B pour tout vous dire), le placement des pinces ne correspondent pas non plus à une taille L… Bref, je n’avais pas réfléchi à tout ça avant (l’excuse du 1er vêtement ça marche ?).

C17 - Linstantsanspassepoil 3

Car forcément, je me suis rendue compte de tout ça une fois mes pièces assemblées (heureusement que pour cette 1ère version « test » j’avais choisi de faire L’Instant sans passepoil…). Évidemment, sinon ça aurait été moins drôle.

Donc j’ai dû bidouiller (ouhh le vilain mot!) : j’ai raboté l’ourlet au moins à la taille S + quelques cm (j’ai pas noté…), et j’ai raboté les épaules en taille S… L’erreur ! J’aurais dû tester la taille M avant, car pour le coup, c’est un peu serré :D Pour les pinces, j’avais pas le courage, donc j’ai laissé comme ça. Pas grave, je ne me suis pas démontée, j’ai fait les finitions (biais aux emmanchures et à l’encolure), en m’appliquant, et… en Septembre !

C17 - Linstantsanspassepoil 5

C17 - Linstantsanspassepoil 6

Encore un petit effort et mon 1er top L’instant était terminé ! Il m’a fallu encore presque 2 mois pour coudre l’ourlet :P

Mais finalement, mon L’Instant sans passepoil est fini, il a une bonne tête, et mes finitions ne sont pas mal.

C17 - Linstantsanspassepoil 7

Par contre, je ne peux pas le porter !! Je rentre dedans, mais niveau confort c’est pas le top à cause de mon bidouillage d’une part, mais surtout à cause de mon choix de tissus. En lui même, le tissu est sympa et a une bonne tenue, mais justement, mon top manque de fluidité (et un peu d’aisance)… Donc il est fini, mais il reste plié au fond du tiroir, en attente qu’un projet mieux réussi vienne le remplacer ;)

Pour conclure : patron pas cher, facile à assembler, peu de pièces à couper ; par contre, à refaire avec les bonnes mesures et un tissu beaucoup plus souple/fluide, et tester la version passepoilée :)

***

Et vous, votre rapport à L’instant ? Adepte des patrons de MLM Patrons ou pas du tout ?

Quel sera votre prochain projet couture ?

Dites-nous tout en laissant un petit commentaire ♥

Passion Tricot n°1 : le top Recto Dentelle

T41 - Top Recto Dentelle 4

Passion Tricot est ce nouveau magazine dont toute la blogosphère parle (le 1er numéro est sorti fin mars). J’avais hésité à l’acheter car j’avoue que les 7.50€ m’avaient ralentie, d’autant plus que je ne voyais aucun modèle susceptible de me plaire (il y en a des jolis, mais je ne les ferais pas pour moi). Évidemment, c’était sans compter sur les réseaux sociaux… En trainant comme d’habitude sur Instagram, je suis tombée sous le charme du top Recto dentelle de Karen Borrel, notamment avec les versions de @bibiche_et_duduche et @chablamab, à cause grâce auxquelles j’ai couru acheter mon numéro :) (j’ai vu plus tard la jolie version de @aglaelaser, pour sa fille).

Ce modèle tombait à pic, car Moïra du podcast « Les Aiguilles du Nord« , venait de lancer son 1er KAL/CAL intitulé « Couleurs Estivales », que vous pouvez rejoindre sur son groupe Ravelry, ou sur Instagram via #kalestival (attention, la date limite de fin est le 1er Août prochain!). J’ai donc voulu participer… il me fallait donc de la laine… !!! :D

Et oui, pour celles et ceux (oui oui, ya au moins un homme dans le lot :p ) qui me suivent sur Instagram, j’avais posté ma jolie commande passée chez Laine et Tricot (je suis une fidèle ♥), et pour les autres, voilà la photo :

photo insta

Pour réaliser le top, j’ai choisi le coton Ultra Pima de Cascade Yarns, coloris naturel (écru), une bonne occasion pour tester ce fil qui me faisait de l’œil depuis un moment. Et comme une bonne élève, j’ai fait un échantillon que j’ai lavé et bloqué :)

T41 - Top Recto Dentelle 1

Ce modèle est vraiment facile à faire car il y a beaucoup de jersey tricoté en rond (donc énormément de mailles endroits, si vous êtes débutant). Autre avantage et pas des moindres, il n’y a aucune couture d’assemblage à faire, le pied ! Car oui, comme beaucoup de tricoteuse, je déteste assembler les pièces d’un tricot, et accessoirement, rentrer les fils ! Donc modèle facile à vivre et facile à tricoter devant la télé (films, séries, podcasts, etc).

Néanmoins, Aglaé du blog Mon Trico’côtier, m’a souligné une petite erreur dans les explications, au moment de la séparation du devant et du dos, et effectivement il y a un petit couac, mais j’avoue que si elle ne m’avait rien dit je n’aurais rien remarqué ;)

Finalement, j’ai terminé mon projet sans encombre (vous pouvez le voir sur Ravelry), et j’ai décidé de rentrer mes fils après blocage de l’ouvrage. Comme c’est du coton, je l’ai passé en machine (30°C avec un essorage doux, faut pas déconner), et là… alors, ce n’était pas le drame mais j’ai été surprise par le changement de taille de la chose. Le coton se tient bien en machine, mais mon top s’est allongé et élargi…! La prochaine fois, je mettrais mon échantillon en machine… :D

T41 - Top Recto Dentelle 2

T41 - Top Recto Dentelle 3

Aller, encore quelques photos, dont une porté !! Ok, c’est de dos, mais c’est mieux que rien non ?! :P

T41 - Top Recto Dentelle 5

T41 - Top Recto Dentelle 6

T41 - Top Recto Dentelle 7

J’ai fait la taille M avec les aiguilles préconisées (4.0 mm), conformément à mon échantillon, et malgré l’agrandissement du top, il est « portable« , ça lui donne un petit effet loose :)

Concernant le fil, je trouve qu’il est de belle qualité et relativement abordable, il ne se dédouble pas et les écheveaux ne présentent aucun nœud. Pour du coton, je le trouve assez lourd (après tout, c’est du DK, je verrais bien un 2e Mailin tient !) et mon seul « regret » est de ne pas avoir choisi une couleur un peu plus pétante ;) Mais bon, au moins, ça me fait un top sympa et sobre que je peux porter avec un jean ou une jupe (ou un short!).

***

Edit du 26/04/2016 : avec le recul, je me rends compte que je ne porte pas du tout ce top, notamment à cause de la taille trop grande. Le coton s’était fortement détendu après le lavage (et pourtant j’avais fait mon échantillon!!), fait que je ne connaissais pas au moment où j’ai tricoté le modèle. D’autre part, ce 100% coton justement, est un peu « raide » à mon goût pour un top, et en DK, il le rend un peu « lourd » et peu agréable à porter… Je le saurais pour la prochaine fois, je ferais plus attention au choix de ma laine pour un vêtement :)

Couture ¤ La saison des mariages – le drame de la tenue et la fin de l’histoire

Autres - Concours Mon coin couture Ecolaines bis

Oulaaaa… petite absence prolongée par ici ! Je suis un peu en retard sur mes « actus » comme on dit sur le net. Du coup, je suis un peu à la ramasse et comme ma mémoire part se balader je ne sais où de temps en temps… :D

Il faudrait que j’essaie de faire court pour rattraper mon retard mais c’est pas gagné ;)

Donc, j’en étais où déjà ? Ah oui, le drame de ma tenue de témoin !

Un mariage, c’est l’occasion de pouvoir afficher au monde, ses supers talents de couturière aguerrie… ah nan c’est pas ça ?! Bon, reprenons : pour une couturière plutôt débutante comme moi (!), c’est un petit (énnooormmme) challenge que de se coudre sa tenue (surtout quand on a jamais fait de vêtement, qu’on n’a pas le compas dans l’œil… toussa toussa…) pour un mariage. Pour ne rien gâcher, quand on est témoin, on est sur beaucoup de photos… et donc oui, après j’ai pleuré tellement ça n’allait pas … mais bon, tant pis, c’est fait!

La 1ère contrainte pour ma tenue (à part mes compétences évidemment :P ), c’était la couleur. La couleur des accessoires des témoins du marié m’avait psychologiquement limité dans mes choix, car je ne voulais pas être dépareillée ni ressembler à une veuve éplorée (et j’avais proscris les blanc / écru / ivoire, réservés à la mariée). Les cravates étaient donc roses fuchsia (ainsi que les chaussettes et les lacets)…

C14 - Robe temoin 1

Pas découragée (j’aime le rose, déjà c’est un bon point non ?), je cherche d’abord une tenue à acheter (oui, car le délai est plutôt court finalement…), sauf que l’été dernier, point de fuchsia dans les vitrines ! Donc là c’est la panique, je n’ai plus le choix : je dois trouver du tissu et me faire ma robe ! Sauf qu’assumer une robe entière couleur fuchsia j’avoue que j’ai un peu de mal (j’aime le rose, mais faut pas exagérer quand même!), et en plus je voulais une robe longue… donc trop de rose tue le rose, ça sera une tenue bicolore donc, en noire et fuchsia par exemple. Pas facile facile…

C14 - Robe temoin 2

C14 - Robe temoin 3

Je vous passe des détails pourtant super intéressants (*hum hum*), mais en gros, j’ai trouvé cette petite robe fuchsia en promo près de chez moi (du coup j’en ai pris 2, si jamais je me loupais …), et le tissu noir étant dans mes stocks (10€ les 3 mètres sur les coupons de St Pierre :) ).

Voilà, parée pour l’aventur… euh la couture ! Mais ma robe s’est transformée en [haut + jupe longue] en cours de route, car forcément, mon délai s’était quelque peu raccourci !

Pour la jupe, j’ai voulu faire simple (enfin je croyais …) : un grand rectangle, un ourlet… jusque là tout va bien, mais voilà, mon tissu est un peu transparent et je n’ai jamais monté de ceinture ! Donc doublure oblige et ceinture élastiquée pour ne pas me prendre la tête. Pour la doublure, j’avais commencé une doublure en tissu satiné fuchsia mais comme le tissu n’est pas extensible, c’était un peu serré (en gros, il ne fallait pas que je respire ou m’assoie si je voulais que ça aille!) ; je me suis donc rabattue sur la partie « jupe » d’une des petites robes que j’avais achetée : du coup, c’était nickel. Par contre pour la ceinture, pas facile, car il y avait un peu d’épaisseur (l’élastique était cousu dans une bande de tissu suite à un tuto trouvé je ne sais plus où sur le net), et je n’ai pas « monté » ma ceinture dans les règles de l’art ! Une photo est plus parlante, mais bon, finalement ça tenait ;)

C14 - Robe temoin 4

Pour le haut ça a été plus compliqué : faire des pinces simples pour cintrer un peu la chose, raccourcir une robe en top à bretelles, cacher la misère… ah mince, je l’ai dit :D

En bref, les pinces sont discrètes mais je ne suis pas mécontente, j’ai assemblé 3 morceaux de tissus pour avoir la bonne longueur, j’ai conservé la partie « décolleté » pour ne pas me compliquer la tâche, et j’ai cousu du sequin pailleté pour camoufler les coutures.

C14 - Robe temoin 7

C14 - Robe temoin 5

Malheureusement, la « bonne » longueur du top était un peu trop longue et inégale (j’ai gardé l’ourlet d’origine du bas de la robe, mais j’ai assemblé légèrement de travers. C’était la 1ère fois que je travaillais un tissu aussi fluide… pas évident).

Finalement, j’ai quand même appris quelques trucs :

- par exemple, « ne couds pas sans patron … au moins, pas pour débuter » ;)

- Euh… « regarde ta morphologie (vraiment) avant de coudre un vêtement (Wearability project à fond !!) car après ne viens pas pleurer parce que tu trouves qu’on ne voit que tes bras »… Eh oui, j’ai les épaules carrées et j’ai des gros bras (je trouve !), donc forcément les bretelles fines ça le fait pas ! La prochaine fois je tenterai les petites manches ou les bretelles larges ;)

- Et pleins d’autres du même genre, vous voyez un peu le topo :P

Pour conclure, j’ai quand même fini ma tenue qui était « portable » mais que je ne classerai pas dans les « mettable » :D (non je ne suis pas allée toute nue à ce mariage!), je l’ai terminée plus ou moins dans les temps (3H du mat’ la veille du mariage, on peut même dire le jour J à ce stade là!), je me suis bien amusée et j’ai quasiment pas dormi du week-end (lequel s’est terminé sur 12H de route… on n’a plus 20 ans !!).

Donc voilà une des seules photos potables de la tenue en entier (il y en a une autre ) :

C14 - Robe temoin 6

Finalement, qu’en pensez-vous ? :)